mercredi 6 novembre 2013

" Trois petits riens" de M. Escoffier et K. Di Giacomo

Titre : Trois petits riens
Auteur : Michaël Escoffier
Illustrateur : Kris Di Giacomo
Editeur : Balivernes Editions
Année : 2013


Résumé de l'éditeur :
Le bonheur n'est souvent fait que de petits riens, alors s'ils sont trois... Trois petits riens de rien du tout, abandonnés au bord d’un chemin, là, parmi des cailloux. Un bon gros chien, gentil comme tout, les emmène autour de la Terre, mais voilà que les petits riens tombent au creux d’une cheminée, celle de la maison de Louise qui a perdu son doudou. Et même si ses parents pensent qu’un doudou, ce n’est pas grand-chose, ces tout petits riens du tout comptent pour elle plus que tout…


Mon avis :
Il en fallait peu pour me plaire, je suis déjà une fervente admiratrice des albums de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo ("Tous les montres ont peur du noir", A poil(s) etc.)et celui-ci complète la liste des albums à lire!!

Un grand merci à Babelio et aux éditions Balivernes pour ce nouveau partenariat.


Voici donc l'histoire de trois petits riens qui partent à l'aventure sur le dos d'un gentil chien. Mais voilà que ces trois petits riens tombent malencontreusement au fond d'une cheminée, cheminée dans laquelle se retrouve également coincé... un père noël !! Il leur apprend que Louise, la petite fille de la maison, a perdu son doudou et rien ne peut la consoler. C'est un défi de taille pour nos trois petits riens!

Un dessin minimaliste, reconnaissable au premier coup d’œil. Un message simple mais touchant, ue jolie mise en page, bref Bravo! « Que vous aimiez Maurice Sendak. ou Chattam.,Paul Eluard. ou La vérité sur l'affaire Harry Quebert., Babelio vous invite toute l’année à découvrir des avis sur des livres. ou des extraits d'oeuvres. »

vendredi 1 novembre 2013

"Esprit d'hiver" de Laura Kasischke, une jolie surprise...

Titre : Esprit d'hiver

Auteur : Laura Kasischke
Editeur : Christian Bourgois
Année : 2013
Résumé :Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d'angoisse inexplicable. Rien n'est plus comme avant. Le blizzard s'est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant...

Mon avis :Un immense merci aux matchs de la rentrée littéraire PriceMinister, grâce à eux j'ai pu lire mon tout premier roman de Laura Kasischke et ainsi découvrir un auteur qui, je l'espère, continuera de me ravir.
Je me dois d'être honnête, j'ai fait le choix de ce livre un peu par hasard, la couverture ne m'inspirait pas mais le résumé a suffit à me rendre curieuse.


Une ambiance comme je les aime, un matin de noël, une tempête de neige, les invités tardent à arriver, Holly est seule avec sa fille Tatiana (adoptée 13 ans plus tôt en Russie)et elle n'aspire qu'à une chose : écrire. Rien ne va se dérouler comme prévu dans ce huit-clos inquiétant et parfois assez dérangeant.
Peu d'action, vous vous en doutez mais l'écriture de Laura Kasischke a ce petit quelque chose qui fait qu'on ne repose pas le livre, les pages se tournent et le malaise ambiant nous plonge dans une ambiance troublante.

Bref, j'en suis presque étonnée car ça ne ressemble pas à mes lectures habituelles mais j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je vais maintenant me plonger dans ses précédents ouvrages.

Ma note : 18/20

lundi 23 septembre 2013

"L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea" de Romain Puertolas

Titre : L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea
Auteur: Romain Puertolas
Editeur : Le Dilettante
Année : 2013


Résumé : Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d'une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

Il était une fois Ajatashatru Lavash Patel (à prononcer, selon les aptitudes linguales, «j'arrache ta charrue» ou «achète un chat roux»), un hindou de gris vêtu, aux oreilles forées d'anneaux et considérablement moustachu. Profession : fakir assez escroc, grand gobeur de clous en sucre et lampeur de lames postiches. Ledit hindou débarque un jour à Roissy, direction La Mecque du kit, le Lourdes du mode d'emploi : Ikea, et ce aux fins d'y renouveler sa planche de salut et son gagne-pain en dur : un lit à clous. Taxi arnaqué, porte franchie et commande passée d'un modèle deux cents pointes à visser soi-même, trouvant la succursale à son goût, il s'y installe, s'y lie aux chalands, notamment à une délicieuse Marie Rivière qui lui offre son premier choc cardiaque, et s'y fait enfermer de nuit, nidifiant dans une armoire... le début d'une grande aventure!!

Mon avis :
Voici enfin un premier vrai coup de cœur de la rentrée littéraire 2013! Ce roman m'a un peu fait penser au livre "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson en moins élaboré tout de même je suis obligée de le préciser.
Ajatashatru Lavash Patel, ce fakir "escroc", sans le vouloir, nous offre un voyage palpitant, des rebondissements loufoques à souhait et une jolie prise de conscience (car un escroc peut-il être vraiment heureux ??).
Bref, un roman simple et efficace qui détend l'esprit et fait tout de même un peu réfléchir sur la condition humaine et la grande chance que nous avons...

samedi 6 avril 2013

"La vie sexuelle des super-héros" de Marco Mancassola

Titre : La vie sexuelle des super-héros

Auteur : Marco Mancassola
Éditeur : Gallimard
Année : 2011

Résumé :
À New York, au début du 21e siècle, les super-héros sont fatigués : Superman, Batman et les autres ont raccroché les gants, ils sont devenus des hommes et des femmes d’affaires à succès, des vedettes des médias et du spectacle, et ont tous renoncé à leurs super-pouvoirs. Dès lors, qui peut bien vouloir les éliminer un par un? Car après Robin, l’assistant et ancien amant de Batman, un mystérieux groupe de tueurs menace d’autres cibles. Comme ce dernier, Mister Fantastic et Mystique reçoivent eux aussi d’étranges messages d’adieu, et il semble bien que ce soit dans leur vie privée et leurs comportements sexuels qu’on veuille les frapper. Le détective Dennis De Villa mène l’enquête, tandis que son frère Bruce, journaliste, couvre les événements. Mais ne faut-il chercher ailleurs, quelque part dans leur enfance commune, ce qui les relie à ces super-héros si fragiles?
Vaste fresque post-11 Septembre, le roman de Marco Mancassola est le récit de la fin d’un monde, celui des super-héros, et de celle d’une civilisation, incarnée pendant des décennies par les États-Unis. Une civilisation qui est aussi la nôtre.


Mon avis :
Petite déception en refermant ce livre! En lisant ce titre si attractif je pensais me plonger dans un univers loufoque et fantastique. Malheureusement rien de tout cela et surtout beaucoup trop de pages (593 p. en poche) pour finalement tourner un peu en rond.
Je ne comprends pas vraiment l'intérêt d'utiliser un thème fort tel que les "super-héros" et de ne pas se faire plus plaisir. Un peu d'imagination mince!
Bref, un livre inégal et un thème à exploiter différemment pour que ça fonctionne.

lundi 18 mars 2013

"Le mystère Sherlock" de J.M. Erre

Titre : Le mystère Sherlock
Auteur : J.M. Erre
Editeur : Buchet-Chastel
Année : 2012

Résumé :
Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l'accès à l'hôtel Baker Street. Cet établissement, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d'une avalanche. Personne n'imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires. Tous sont venus là, invités par l'éminent professeur Bobo, pour un colloque sur Sherlock Holmes. Un colloque un peu spécial puisque, à son issue, le professeur Bobo devait désigner le titulaire de la toute première chaire d'holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer... Hommage, plein de rebondissements, à Sherlock Holmes et à Agatha Christie; regard amusé sur le petit monde de l'Université ; humour et légèreté. Pour lutter contre la déprime ambiante, Le Mystère Sherlock est idéal !

Mon avis:
Tout-à-fait d'accord avec le résumé : "Pour lutter contre la déprime ambiante, Le Mystère Sherlock est idéal !"
Après des lectures assez sombres, rien de mieux qu'un petit polar loufoque et rafraîchissant. Rafraîchissant, c'est le moins que l'on puisse dire! Un hôtel isolé du monde entouré de neige et à l'intérieur : 11 personnes. Lorsque les pompiers accèdent enfin aux portes de l’hôtel 
Baker Street il n'y a plus personne à délivrer puisque tous sont morts... Un deuxième "Dix petits nègres" me direz-vous? Oui c'est exact mais un Agatha Christie moderne avec des personnages fous et une intrigue qui tient éveillé jusqu'à la fin.

"Carte de fidélité" de Sylvain Rossignol

Titre: Carte de fidélité
Auteur: Sylvain Rossignol
Editeur: La découverte
Année : 2010

Résumé :
Dans un supermarché, les vies se croisent, s'effleurent, mais se rencontrent rarement. Les caissières sont aux caisses, les vigiles à leur poste, les clients à leurs 
listes de courses. C'est un monde codifié pour que les clients consomment et que les caissières s'accommodent de leur travail fragmenté. Cet univers se fissure quand une caissière, Noémie, offre un article à un client, autrement dit, vole; quand ce client, Julien, tombe sous le charme de Noémie; et surtout, quand le directeur du supermarché, monsieur Némane, décide d'ouvrir le magasin un dimanche veille de Noël. La grève menace. Avec elle survient le chaos et les vies s'interrompent, se télescopent, s'empoignent. L'enjeu est important: il s'agit de retrouver les rêves d'une vie meilleure, de regagner sa fierté.


Mon avis :
J'avais entendu de bonnes critiques et je dois dire qu'après la lecture de ce livre je ne partage pas vraiment cet enthousiasme. Je pense que je m'attendais à quelque chose de plus "optimiste", de plus "second degrés" et je me suis retrouvée à lire la vraie vie d'une caissière, d'un vigile, d'une responsable de rayon et d'un directeur de magasin. Je comprends l'auteur qui a certainement voulu retranscrire la difficulté de ces métiers, le manque de reconnaissance et le principe de concurrence qui broie tout sur son passage, cependant je n'y vois pas d'intérêt...  Il faut dire que j'ai vécu moi-même quelques années de caisse (pendant mes études), voila peut-être la raison pour laquelle je n'ai pas eu envie de me replonger dans cet univers de rentabilité, de grande consommation et de hiérarchie pas toujours très attentive au bien-être de son personnel.
Un livre donc certainement nécessaire mais qui ne m'a pas vraiment fait rêver... 

dimanche 6 janvier 2013

"Wilderness" de Lance Weller, coup de coeur!


Titre : Wilderness
Auteur : Lance Weller
Editeur : Gallmeister
Collection : Nature Writing
Année : 2013

Trois jours... trois petits jours pour tomber sur mon coup de coeur de l'année 2013, qui dit mieux?
C'est en effet le 3 janvier dernier que mes yeux se sont posés sur ce roman dans une librairie. Ayant été plus que gâtée durant ces fêtes, j'ai longuement hésité à me l'offrir. Quelle erreur aurais-je alors commise! Car oui, j'ai craqué et j'en suis fière!

Un superbe livre, vous commencez à le comprendre. Lance Weller nous livre ici son premier roman (difficile d'y croire) et c'est tout naturellement les éditions Gallmeister et leur collection "Nature Writing" qui éditent ce bel ouvrage. Gallmeister avait déjà sorti un livre qui m'avait bouleversé "Sukkwan Island" de David Vann (Prix Médicis étranger 2010)donc j'étais plus que confiante.

Cette magnifique fresque allie l'horreur de la guerre et l'espoir du pardon, le froid des paysages sublimes du Pacifique Nord-Ouest et la chaleur des liens qui se tissent entre les êtres, leur besoin de violence et leur désir de survie.  Suivez Abel Truman, vétéran de la guerre de Sécession, sur le douloureux chemin de ses souvenirs qui vous mèneront vers une plus profonde compréhension de la  complexité de la nation américaine.(Gallmeister)

Un livre parfaitement écrit qui met à l'honneur la nature dans toute sa sauvagerie et sa beauté. Un livre qui nous rappelle surtout que l'Homme est complexe.


 Abel Truman vit sur la côte déchiquetée du Pacifique Nord-Ouest, dans une vétuste cabane de bois flotté avec son chien pour unique compagnon. Trente ans plus tôt, il a survécu à la bataille de la Wilderness, l'un des affrontements les plus sanglants de la Guerre civile américaine. Depuis, Abel est hanté par son passé douloureux, jusqu'au jour où il décide de partir pour un ultime voyage. Mais le vieux soldat ne tarde pas à être rattrapé par la violence lorsqu'un homme au visage déchiré et un Indien aux yeux sans éclat lui dérobent son chien.  Laissé pour mort par ses assaillants, Abel part sur leurs traces à travers les Olympics Mountains menacées par la neige. Sa quête l’entraînera sur la route de ses souvenirs et vers une rédemption qu’il n’espérait plus.

    Wilderness est une épopée héroïque qui décrit la course contre la mort d'un homme à travers l'histoire et le continent américain. Ce livre inoubliable est une fresque ambitieuse qui inscrit d'emblée Lance Weller parmi les grands romanciers américains.


C'est un ouvrage qui remue,je ne peux pas le nier, qui est parfois extrêmement violent mais qui raconte simplement l'Histoire. Tous les ingrédients d'un grand livre américain sont présents : l'importance de la nature, de l'espace, la quête de la rédemption, le passé parfois difficile à assumer et surtout la route, cette route si présente dans nombreux grands livres américains.

J'ai tout dit, alors courez dans votre librairie préférée au plus vite et faites-vous plaisir!