samedi 16 avril 2011

"Au-delà d'Abencorr" de Michel Spielmann

Titre : Au-delà d'Abencorr
Auteur : Michel Spielmann
Editeur : Mon petit éditeur
Date de parution : Déc. 2010

Résumé :
C’est un roman qu’on peut appeler de la social-fiction dans la mesure où y coexistent et s’affrontent deux types de sociétés n’existant pas sur notre planète. Le pivot central se trouve à Abencorr, village charnière entre la Ville et l’extérieur, sentinelle avancée des Urbains qui accordent ou dénient l’accès à la Ville par un péage étrange, sorte de tribunal aux sentences despotiques.


Roman intemporel dont on ne sait s’il se situe dans le passé ou l’avenir ou bien encore dans un monde parallèle à l’évolution différente de notre univers, et dans lequel on mesure l’éloignement en unités-distance et la valeur des marchandises en unités, mais aussi roman à suspense où les meurtres commis ne sont finalement pas ceux que l’on croit, où une vengeance peut se dérouler sur plusieurs générations.
Au cours de multiples péripéties, c’est dans ce contexte inhabituel que les sentiments universels des humains, les passions, les besoins, les désirs se développent au sein de groupes et de familles troublées par les aléas de la vie et la volonté de surmonter les épreuves.
 
Mon avis :
En ouvrant l'enveloppe de "Mon petit éditeur", j'ai immédiatement été charmée par les couleurs et le graphisme de la couverture. Je me suis donc plongée très rapidement dans cette lecture.

J'étais intriguée par le mot "social-fiction" de la 4ème de couverture. Il s'agit d'un sous-genre de la SF, une réflexion sur les mécanismes politiques, économiques et sociaux qui animent une société.

Bolek, un fonctionnaire de la Ville retrouve son frère après de nombreuses années. C'est alors qu'il réalise que le monde dans lequel il vit n'est pas si rose et aseptisé. C'est un récit sur la prise de conscience et le sens de la vie. 

L'auteur a vraiment imaginé deux mondes, la Ville et les villages alentour, deux mondes presque sans aucune possibilité d'échanges.


J'ai été emportée par le début et la fin de l'intrigue mais je dois dire qu'entre les deux cela manque un peu d'ambition. L'auteur aurait pu étoffer le scénario, j'avais très envie d'en savoir plus sur ce monde parallèle. Mais ça n'est qu'un avis! J'en garde tout de même un sentiment très positif!


Un grand merci à Blog-O-Book et à Mon petit éditeur pour ce beau partenariat.

2 commentaires:

  1. Quelle chance ces partenariats! Ils permettent de réelles découvertes!

    RépondreSupprimer